Utilize este identificador para referenciar este registo: http://hdl.handle.net/10451/1978
Título: Do retábulo, ainda aos novos modos de o fazer e pensar
Autor: Salteiro, Ilídio, 1953-
Sousa, Rocha de, 1938-
Sabino, Isabel, 1955-
Palavras-chave: Arte contemporanea
Arte religiosa
Retábulos
Pintura
Criticismo
Data de Defesa: 2006
Resumo: Sur les retables maintenant, les nouvelles manières de les faire et concevoir opère une analyse de la définition et des concepts de retable, cadrant sa nature structurelle, culturelle et sensible. Le propos est celui de vérifier l’intégration de l’art dans les espaces du culte chrétien après le Concile Vatican II. Le retable comme un tout, fait de couleurs, textures et formes, reste un spectacle visuel que l’espace religieux chrétien offre aux fidèles et à tous ceux qui y pénètrent, un spectacle dessiné et construit sur les murs du temple, pour tous les sens mais privilégiant surtout la perception visuelle. Faisant appel à tous les arts, c’est toutefois la peinture, par sa nature bidimensuelle, qui domine. Du XVe au XVIIIe siècle, quand l’autel se trouvait contre le mur, le retable a acquis une importance considérable dans la production artistique occidentale. Cependant cet archétype de retable s’est définitivement démodé à partir du Concile Vatican II, après les mouvements faisant appel à la rénovation de la liturgie et de l’espace. Parmi les interventions de facture récente, les unes sont uniquement décoratives et montrent juste des connaissances sur l’iconographie chrétienne, mais d’autres cherchent une dimension formelle, esthétique et atemporelle qui suggère le prolongement de la liturgie dans l’infini et dans l’intimité contemplative. L’église et le musée, dans le contexte occidental chrétien, sont deux espaces de connotation sociale et esthétique apparemment opposés. Cependant, ils sont tous les deux des temples, tous les deux des espaces sacrés, contenant de l’art partagé par tous. Le musée, pour des questions de conservation, est souvent le réceptacle naturel de nombreux retables; il est également le point d’arrivée de nombreuses pérégrinations. En outre l’église, les espaces conventuels et d’autres espaces religieux, sont de plus en plus naturellement utilisés comme des espaces d’exposition d’art.
Descrição: Tese de doutoramento, Pintura, Universidade de Lisboa, Faculdade de Belas Artes, 2006
URI: http://hdl.handle.net/10451/1978
Aparece nas colecções:FBA - Teses de Doutoramento

Ficheiros deste registo:
Ficheiro Descrição TamanhoFormato 
ULFBA_TES174_CAPA.JPGCapa99,21 kBJPEGThumbnail
Ver/Abrir
ULFBA_TES174.pdfTese6,69 MBAdobe PDFVer/Abrir


FacebookTwitterDeliciousLinkedInDiggGoogle BookmarksMySpace
Formato BibTex MendeleyEndnote Degois 

Todos os registos no repositório estão protegidos por leis de copyright, com todos os direitos reservados.